« À pas de géant »

Un TP Sprint consiste en l’élaboration d’un sujet (du choix à l’écriture en passant par l’enquête bien sûr) en moins de 8h.

Voici le résultat de mon premier TP.


Aujourd’hui et demain, au théâtre La Boîte à Rire.

« À pas de géant », appât pour petits et grands.

Thierry Moral, alias Tmor, partage ses contes avec adultes et enfants.

Vous avez toujours rêvé de savoir pourquoi les grenouilles ont les yeux globuleux ? Thierry Moral et sa troupe de personnages ont la réponse.

Ils nous accueillent à la Boîte à Rire qui fête son premier anniversaire rue Gambetta. Une petite salle. Une lumière chaude. Un peu de jazz avant de commencer. Les enfants dansent déjà et le voyage peut débuter.

On ira aujourd’hui en Norvège, en Irlande, dans les forêts françaises et même à Babylone. On suivra des géants, des lutins, Tom Pouce ou quelques bûcherons. Le tout dans un décor minimaliste, à peine un rideau et une « boîte à raconter » qui cache quelques trésors. Seul sur son rectangle en laine beige, TMor incarne tous les visages et toutes les émotions. « Les enfants peuvent imaginer les monstres avec trois jambes s’ils le veulent. Moi je ne me charge que de 50% du spectacle. C’est ça, la liberté ! », confie l’artiste, des étoiles plein les yeux.

Ponctuées d’instants musicaux, les scènes s’enchaînent et le public participe. Sébastien Martinez, gérant des lieux, prévient dès le départ : « C’est les vacances, tout est permis. » Et il ne se prive pas de s’amuser aussi : on crie, on applaudit, on chante avec le comédien. La clé est là : « Le spectacle se fait ici et maintenant, pour et avec le public. »

Lucide, TMor sait bien que les familles viennent le voir « pour occuper les mômes ». Mais le conte est aussi une façon de faire revivre « une tradition orale qui se perd en France », ce qui est regrettable. Alors, un énorme crayon vert à la main, le raconteur d’histoires nous emmène à coup de guitare-pomme, de sons de flûte ou d’énigmes absurdes.

« Le spectacle se fait ici et maintenant, pour et avec le public »

Dans ce café-théâtre sans prétention, viennent des grands-parents et leur petite-fille, une tante et son neveu, des parents avec leurs jeunes enfants. Catherine et sa petite-fille Louise connaissent déjà l’artiste mais ne savent pas à quoi s’attendre : « De bons spectacles pour enfants, il n’y en a pas tellement. » Elles n’ont pas été déçues ! À la fin, on ne sait même plus très bien qui, des deux, s’est le plus amusé. En effet, le conteur n’oublie pas les adultes : certaines références parleront aussi et surtout aux plus grands. Car TMor est aussi Maître Corbak dans d’autres circonstances : un corbeau masqué à l’humour noir, briseur d’ambiance poli (« sans être malveillant ni manquer de respect ») pour un public plus averti.

TMor redevient Thierry en fin de spectacle pour glisser un mot aux oreilles de ces parents conquis. Il nous ramène brusquement sur Terre. S’il est ici, c’est en tant qu’intermittent du spectacle. Il aimerait sensibiliser ces cœurs amusés à la lutte de tous les artistes. Ceux-ci auront besoin d’autant de courage et d’habileté que leurs personnages. Une vraie belle fable pour continuer l’aventure. Thierry insiste alors : « Le conte, c’est comme un repas. Quand on n’a plus faim, on arrête. Mais l’appétit vient aussi en mangeant ! »

Sophie FELIX.

Retrouvez Tmor à la Boîte à Rire demain à 14h30.

« Un tour de contes : À pas de géant » À partir de 6 ans. 8€

252, rue Léon Gambetta. Réservation au 0777882921

Et si vous en voulez plus, Thierry Moral met en scène Maître Corbak, son alter-ego corbeau, dans une série de linogravures en noir et blanc exposées à la brasserie Bis 2 Fly dès novembre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s